6

Créer ses savons maison : la saponification à froid

Pour fabriquer mes savons maison surgras, j’utilise depuis plusieurs semaines la saponification à froid. J’ai découvert cette technique lors d’un atelier auquel je me suis rendue sur Tours.

La saponification à froid consiste à mélanger un corps gras avec de la soude caustique. Grâce à la glycérine, les savons nettoient tout en préservant notre peau.

J’utilise mes savons maison essentiellement pour me laver les mains. Pour me laver le corps,  j’alterne entre un gel douche bio et un savon maison.

 

Recette de savon à l’huile d’amande douce

 

La peau de mon corps est sèche et sensible. Pour prendre soin d’elle, j’utilise une recette à base :

  • d’huile de coco pour ses propriétés protectrices, adoucissantes et émollientes,
  • de beurre de karité pour ses propriétés adoucissantes et régénératrices,
  • d’huile d’amande douce pour ses propriétés adoucissantes et apaisantes.

 

Ingrédients

  • 105 g d’huile d’olive vierge
  • 80 g d’huile de coco
  • 65 g de beurre de karité
  • 35 g de soude
  • 88 g d’eau
  • 8 g d’amande douce (sur-graissage)

Vous pouvez adapter cette recette à vos envies en utilisant le calculateur d’Aroma Zone.

 

La recette

1- Mesurez l’eau et la mettre dans un pot en verre. Attention mettez des gants et des lunettes de protection. Mesurez la soude et versez la soude dans l’eau (et non l’inverse) puis mélangez jusqu’à dissolution. Mettez le pot en verre dans un bain marie d’eau froide pour faire baisser la température.

2- Pesez l’huile de coco et le beurre de karité, les faire fondre ensemble au bain marie puis les mettre dans un récipient.

3- Pesez l’huile d’olive et l’ajouter au précédent mélange.

4- Lorsque la température de la soude et des huiles est inférieure à 40 degrés, versez la soude dans l’huile, pesez l’huile d’amande douce et l’ajouter au mélange. Mixer le tout avec un mixeur plongeant jusqu’à obtenir la « trace » (la trace est la consistance de crème anglaise épaisse).

Vérifiez le PH de vos savons grâce à des bandelettes de PH. Les savons maison doivent avoir un PH de 9 à 10 (le PH diminuera avec le séchage). Si le PH de vos savons est supérieur à 10, ajouter un peu de jus de citron pour corriger le tir.

5- Versez le tout dans les moules (vous pouvez fabriquer les moules avec des feuilles de papier. Pour trouver le tuto, tapez « boîte japonaise en papier » dans votre moteur de recherche).

Laissez reposer les savons 48h dans un endroit sec, les démouler et laissez-les sécher pendant 4 semaines.

 

Pour en savoir plus sur la saponification à froid, je vous conseille :

La fiche sur la saponification à froid – Aroma Zone

– Le livre « Je crée mes savons au naturel » – Leanne et Sylvain Chevallier

 

Si vous tentez ma recette, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires !

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  • Répondre
    Nappynaturelle
    5 avril 2017 à 11 h 49 min

    Super article! Je pense que je vais tester ça à l’air top! Merci pour la recette ^^

    • Aurélie
      Répondre
      Aurélie
      13 avril 2017 à 18 h 58 min

      Merci Nappynaturelle. N’hésites pas à nous dire ce que tu penses du savon 🙂

  • Répondre
    Rachel
    24 août 2017 à 9 h 16 min

    Attention c’est dangereux de proposer de modifier ta recette en changeant d’huile sans préciser qu’il faut dans ce cas IMPERATIVEMENT recalculer la soude!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Aurélie
      Répondre
      Aurélie
      24 août 2017 à 10 h 48 min

      Bonjour Rachel. J’ai ajouté le lien du calculateur d’Aroma Zone à l’article. A bientôt 😉

  • Répondre
    Lilyp
    28 octobre 2017 à 10 h 02 min

    Hello, ta recette me plait beaucoup. Maintenant que tu as du le tester que penses-tu de la douceur apportée par l’huile d’amande douce en surgraissage? Est-ce que ton savon moussant bien?
    Merci pour ta réponse

    • Aurélie
      Répondre
      Aurélie
      31 octobre 2017 à 18 h 27 min

      Bonjour Lilyp. Merci pour ton commentaire. J’aime beaucoup le savon : il mousse très bien et l’huile d’amande douce laisse la peau douce.

    Laissez un commentaire